• Violaine

Partage d'une expérience de réaction émotionnelle et sa résolution


Je souhaite partager une de mes expériences dans laquelle j'ai expérimenté la différence entre réagir à une situation ou y répondre en restant en paix.

Il y a quelques jours, j’ai regardé une vidéo montrant la séparation d’un veau qui vient de naître de sa mère. Il est expliqué que cette séparation est faite pour des raisons économiques pour mieux rentabiliser la production laitière. Voici la vidéo en question.


En visionnant cette vidéo, j’ai littéralement fondu en larmes. J’ai réagi à la situation en me disant que c'était horrible de faire des choses pareilles et que plus jamais je ne mangerais des produits laitiers. Il se trouve que j'en mange déjà pas beaucoup mais je me suis dit que c'était pas possible de continuer à encourager cette pratique en consommant ces produits.

Il se trouve que pendant cette période j'avais besoin de vivre de la tristesse, et cette vidéo me l'a permis. Cela m'a fait du bien de pleurer un bon coup.

Quelques moments plus tard dans la soirée, quelque chose au fond de moi me dit que la manière dont j’ai réagi face à cette vidéo n'était pas juste, alors je me suis demandée quelle est l'attitude la plus appropriée pour que ce genre de chose n'arrive plus. Je me suis rappelée que, dans la vidéo, il y n'a aucune violence explicite, l’éleveur retire le veau en douceur, mon émotion a été générée par mon ressenti en lien avec l’image, mon système de croyances et mon besoin d'exprimer de la tristesse à ce moment-là.

En me questionnant sur cette situation, je me suis dit que réagir en émettant du dégoût, de la colère, de l'indignation, est absolument d’aucune aide à la situation. Ce que les minéraux, les végétaux et les animaux m'ont inspirés ce soir là c'est plutôt d'envoyer de l'amour à la situation et d’y mettre de la conscience. Les animaux n'ont rien contre le fait de nous donner un peu de leur lait, de leur œufs, de leur chair, mais ils demandent le respect de leur vie, le respect de leur dignité. ils demandent qu'on les considère comme des êtres à part entière, ils demandent que l'on accueille leurs cadeaux avec gratitude et amour. Qu’on en fasse un usage modéré, sans aller au-delà de nos besoins.

En poursuivant ma réflexion, les végétaux m’ont rappelé qu'il en est de même pour eux, que les plantes ressentent aussi des émotions, qu’elles peuvent aussi être déchirées quand elles sont récoltées sans conscience. Finalement cette attitude de respect, de gratitude et d’amour, nous pouvons l'adopter avec tout ce que la nature nous offre pour nous alimenter. Nous sommes plus éloignés des végétaux, c'est pour cela que nous ressentons moins leurs émotions mais ça ne veut pas dire que les végétaux, et même les minéraux, n’ont pas d'âme et ne ressentent rien. Tout a une âme, tout est vivant, tout ce que nous avons autour de nous est offert par la Vie.

Accueillons tous ces cadeaux avec gratitude, amour et conscience.

Et lorsque nous savons que ce que nous allons manger a été produit sans le respect de la Vie, tâchons de répondre à cette situation en envoyant de la conscience, en exprimant calmement aux autres ce que l’on sait de ces produits et en demandant pardon à la Vie. En faisant cela, nous réparons la situation et nous permettons à ce que, petit à petit, elles disparaissent de notre macrocosme, la terre.

Cela ne veut pas dire non plus que l'on peut alors se gaver. Cela veut dire qu'en apportant la conscience dans nos actes de consommation quotidiens, nous allons d'une part réparer et faire diminuer ces pratiques ; et d'autre part, naturellement et sans frustration, nous allons éventuellement réduire notre besoin de consommer ces produits pour s'orienter vers des produits plus respectueux de la Vie.

Quoi qu’il en soit, toute situation à laquelle nous sommes confrontés dans notre vie est le reflet de ce que nous sommes intérieurement, c'est notre miroir. Et nous pouvons vraiment, en observant ce qui se passe dans notre planète, dans notre système solaire, comprendre ce qui se passe dans notre corps. Je vous propose l'analogie suivante :

La terre représente notre corps physique

l'atmosphère représente notre personnalité, c'est à dire le trio énergie/pensées/émotions

le soleil représente notre âme

le cosmos représente le grand Tout dans lequel notre esprit vit

Sur terre,

la météo, le climat représente nos émotions

notre cadre culturel représente notre système de croyances, nos limitations

les ressources naturelles représentent notre énergie, nos réserves en oligoéléments et vitamines

le pétrole représente notre sang

l’eau représente la lymphe, le liquide qui permet d'évacuer les déchets du corps

- le règne minéral représente notre structure, notre squelette

- le règne végétal représente tout ce qui vit en nous, notre flore intestinale, toutes les bactéries, toutes les levures, les champignons qui nous permettent de digérer, d’évacuer les déchets, de les dégrader s'il le faut, de protéger tout nos interfaces avec l’extérieur (la peau, les intestins, les poumons, etc)

- le règne animal représente nos relations sociales, les interactions entre nous. Puisque nous faisons partie du règne animal, la manière dont nous traitons les animaux est le reflet de la manière dont nous nous traitons entre nous, mais également nous-mêmes.

Sur la base de cette analogie, nous pouvons voir effectivement que les problèmes climatiques sont le reflet de nos émotions que nous ne savons pas vraiment gérer et accueillir. Nous pouvons voir que l'épuisement des ressources est le reflet de l'épuisement de notre énergie à force de faire des choses qui ne nous plaisent pas pour satisfaire ce que les autres attendent de nous. Nous nous saignons pour les autres, en quelques sorte.

Nous pouvons voir que la pollution ambiante est le reflet de l’état d’encrassement de notre corps à force de nous polluer intérieurement avec ce que nous mangeons, avec nos émotions ou en n’osant pas être nous-mêmes.

L'analogie peut aller bien plus loin et je vous laisse méditer dessus et observer ce qui se passe dans votre environnement proche au niveau climatique, au niveau de la pollution, au niveau des végétaux, etc. Tout en vous autorisant a voir tous ces facteurs externes comme le reflet de vos facteurs internes vous pourrez en apprendre beaucoup sur votre santé, sur votre corps, sur votre énergie, vos émotions et cela vous permettra d'apporter de la conscience dans tous ces phénomènes.

Si c'est le moment approprié pour vous, cela améliorera votre bien-être, votre relation a vous-même, puisque tous ces phénomènes apparaissent extérieurement dans nos vies parce que intérieurement nous en avons pas conscience. Le fait même de les conscientiser permet de les faire disparaître petit à petit du monde extérieur puisque nous les avons intégrés dans le monde intérieur. Évidement, l’évolution de la conscience collective prend toujours plus de temps que notre propre conscience, c’est pourquoi il est bon d’être patient et de partager nos ressentis autour de nous, sans attente.

Je vous souhaite de bonnes observations et de bonnes expériences.


L'Antre Soi / Créé par Violaine Sabatier avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now