• Violaine

"L'alchimie de la transformation" Conférence de Matt Kahn



Voici une conférence très intéressante de Matt Kahn qui nous donne des pratiques très simple pour transformer notre vie.

C’est en anglais. Pour ceux qui ne comprennent pas l’anglais, j'ai fait une traduction car j'ai envie de partager cette enseignement.

Voici la transcription écrite de ce qu'il dit dans la conférence :

Bonne lecture...

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Ce soir je vais vous offrir un enseignement vraiment spécial. Une combinaison d’enseignements pour vous aider à avoir une vision d’ensemble. Un enseignement que j’appelle : L’alchimie de la transformation

Prenons quelques secondes pour respirer et s’installer dans cette thématique.

La raison pour laquelle je veux enseigner l’alchimie de la transformation, c’est parce que quand nous parlons de choses comme ancrer l’énergie, nous parlons de changer de paradigme vibratoire, nous parlons de créer une nouvelle réalité depuis l’intérieur.

Il semble que tout le monde ne soit pas d’accord sur la façon dont cela fonctionne.

Avez-vous déjà remarqué que dans certaines voies spirituelles, on va vous dire ce que vous devez faire mais pas comment vous devez le faire ? Et tout le monde a les meilleures intentions.

Par exemple quand vous allez dans un cours de yoga, vous entendez : « Trouvez votre centre .» Comment faire si vous ne savez pas ce que cela veut dire ? Si vous pouviez le trouver, vous feriez probablement parti(e) d’un cours de yoga.

J’ai suivi un cours de yoga et l’enseignant disait « Trouvez votre centre. » Et je regardais autour de moi, et tout le monde semblait se demander : « Est ce que je l’ai trouvé ? Est ce que c’est ça ? ».

C’est un exemple parmi tant d’autres, quand, vibratoirement parlant, on dit : « Ancrons nous dans le corps. » Quelqu’un qui dit « s’ancrer dans le corps », vous savez ce que cela veut dire ?

Et, que ce soit une compréhension énergétique ou non, ancrer l’énergie, changer de réalité... en particulier par les temps qui courent, où de nombreuses choses curieuses se passent sur la planète, il semble que, si l’on regarde à l’extérieur à l’échelle globale, les choses s’empirent plutôt qu’elles ne s’améliorent.

Je veux vous offrir un enseignement dans lequel vous allez trouver le COMMENT ? Comment nous transformons notre réalité depuis l’intérieur ? Comment saisir le sens de ce dont il est question ? Comment nous avançons vers la manifestation de nos plus hauts potentiels ? Comment nous nous transformons nous-mêmes pour contribuer au changement de paradigme vers une planète éveillée ?

Voilà pourquoi, l’alchimie de la transformation. Parce que nous devons parler du COMMENT ?

Et si nous comprenons depuis la perspective du COMMENT ? Ça devient très facile.

Quand nous parlons de transformer la réalité, c’est généralement parce que les changements, au début ne sont pas aussi spectaculaire qu’on le voudrait. Généralement, c’est parce que nous expérimentons ce qu’on appelle le conditionnement humain. Et que vous connaissiez ce terme ou non, c’est la raison pour laquelle vous ne vous sentez pas comme vous le voulez. Et cela devient une raison de critiquer votre entourage.

Abordons rapidement ce qu’est le conditionnement et ce que cela veut dire d’être conditionné.

Parce que, en tant qu’âme sensible aux énergies, que j’appelle « empathe », nous ressentons les énergies de ceux qui nous entourent.

Grosso modo, on distingue 2 types d’empathes dans le monde. Il y a ceux qui savent qu’ils sont empathes mais ne savent pas que faire avec ça et ceux que ne savent pas qu’est ce qu’un empathe. Ce qui signifie que tout le monde est empathe à des niveaux variables de conditionnement et de conscience. Comme différents niveaux de classe mais nous sommes tous dans la même école.

Le conditionnement se produit quand vous grandissez, c’est la tendance à devenir une réplique ou un reflet mental, émotionnel et énergétique de la famille autour de vous. Vous prenez les qualités, les attributs et les schémas de ceux dont vous voulez être aimés ou de ceux qui ont l’énergie la plus dominante dans votre foyer parental.

Par exemple, si vous grandissez entouré(e) de baba-cool ou de gens très agressifs, inconsciemment, vous vous dites que c’est comme cela que l’on trace sa route et vous commencez à imiter ce schéma car votre subconscient est toujours attiré par ce qui est le plus marquant énergétiquement.

Ce qui est intéressant, à propos du subconscient, c’est qu’il ne distingue pas une intense sensation négative d’une intense sensation positive. Quelques soit la qualité de cette sensation, le subconscient est attiré par l’intensité de celle ci.

Pourquoi ?

Parce que nous venons dans ce corps pour ressentir, pour être des être divin en forme humaine. Quelque soit la nature de la sensation, son intensité nous attire. C’est pour cela que lorsque nous voyons une dispute dans la rue, nous ne pouvons détourner le regard. L’intensité dirige notre attention.

Et ce que nous apprenons sur le chemin de l’éveil au-delà de nos conditionnement, c’est à nous reconditionner avec l’intensité des émotions conscientes et l’intensité des hautes énergies vibratoires. Plutôt que de nous consumer en vivant en pilotage automatique dans l’intensité des énergies que nous avons absorbées dans notre enfance.

Grosso modo, il y a 3 types de conditionnements : le conditionnement mental, le conditionnement émotionnel et le conditionnement énergétique.

Et si j’explique ces trois aspects, tout va prendre du sens.

Quand vous êtes émotionnellement conditionnés, vous répétez et oscillez autour de l’état émotionnel de ceux qui ont été les plus marquant pour vous.

Quand vous êtes mentalement conditionnés, vous prenez les définitions, les schémas et les addictions de ceux qui ont été les plus marquant dans votre éducation. Souvent les définitions et les addictions que nous imitons viennent des membres de notre famille qui nous ont montré le moins leur amour. Et inconsciemment, nous avons pensé que, pour recevoir cet amour dont nous avions besoin, nous allions imiter le conditionnement de cette personne pour attirer son attention et son affection. Et comme nous ne pouvons pas prendre le conditionnement de quelqu’un d’autre mais seulement l’imiter, lorsque nous sommes mentalement conditionné, nous pensons, réagissons et nous nous comportons comme les gens qui, dans notre enfance, ont été les plus marquant pour nous.

Et quand nous sommes énergétiquement conditionnés, cela signifie que nous maintenons une vibration qui correspond à la vibration de la famille dans laquelle nous avons grandi. Ce qui signifie que vous allez percevoir chaque moment depuis cet angle de vue, que vous allez faire vos choix depuis cet angle de vue et probablement vous allez générer des retours d’expérience qui vont vous maintenir dans cette sphère énergétique.

Tout ces conditionnements se produisent jusqu’à ce que nous commencions à nous éveiller. Et quand vous savez ce que cela veut dire d’activer l’alchimie de la transformation, cela va aider votre processus d’éveil. Vous pourrez l’accélérer et l’étendre non seulement pour votre propre évolution mais aussi pour celle de la conscience collective.

Donc, quand nous nous intéressons à nos conditionnements, nous nous intéressons à comment nous éveiller et comment devenir un maître dans le jeu de l’énergie. Et cette énergie, c’est la vibration.

Je suis sûr que vous avez entendu ce mot « vibration » sur votre chemin spirituel. Exact ? Le plus souvent, nous ne savons pas exactement ce que cela veut dire mais nous voulons avoir une haute vibration !

Donc qu’est ce que cela veut dire d’avoir une haute vibration ?

Évidement cela signifie une haute énergie mais abordons les choses depuis la perspective terrestre.

La vibration, c’est le rapport d’avancement énergétique et émotionnel qui montre à quelle fréquence les valeurs qui vous sont les plus chères influencent vos choix, vos réactions, vos réponses et vos actions.

Donc si vous regardez à quel pourcentage vous agissez selon les valeurs qui vous sont chères, que ce soit l’amour, l’unité, l’harmonie, la compassion, vous regardez votre vibration.

Et votre vibration représente quelle émotion vous ressentez le plus souvent. Mais ce qui a tendance à se passer c’est que nous n’arrivons pas à identifier nos propres émotions parce que nous ressentons aussi toutes les émotions des gens et du monde autour de nous, parce que nous sommes empathes.

Et quand vous ressentez les émotions du monde autour de vous, énergétiquement, vous finissez par ressentir des émotions telles que le repli sur soi, la peur, la frayeur, et une large gamme d’état conditionnés. Et plus souvent vous êtes branchés à ces émotions, plus il est probable que vos réactions, vos réponses et vos choix soient dictés par les schémas qui maintiennent le collectif dans l’inconscience.

Et donc dans le but de s’éveiller, le moyen le plus simple de transcender la vibration de l’inconscient collectif est de comprendre que la vibration est le rapport d’avancement qui nous montre à quel pourcentage nos choix sont dictés par nos valeurs les plus chères. Ce qui signifie que notre rôle, en tant que travailleur de lumière et empathes, est d’oser faire des choix, de s’engager dans des pratiques, pour montrer au monde les alternatives possibles que la plupart ne prennent pas le temps d’adopter pour les autres ou pour eux-mêmes.

C’est la raison pour laquelle mon premier livre « Peu importe ce qui arrive, AIMEZ » (éd Le Dauphin Blanc) était si bienvenu, non seulement en tant que pierre angulaire de mon enseignement mais aussi pour transformer la vie de tant de personne.

Parce que si vous pensez au nombre de personnes qui ont façonné négativement votre vision du monde, il est fort probable que ceux qui vous ont blessés le plus ne suivent pas ces conférences et ne s’aiment pas eux-mêmes.

Et si vous pouviez faire quelque chose comme vous aimer vous-même plus souvent, vous seriez moins confrontés à vos persécuteurs et attaquants. Et moins vous êtes confrontés aux personnes qui façonnent négativement votre vision de la réalité, plus vous vous séparez énergétiquement de leur sphère d’influence et vous allez commencer à guérir de cette oppression . Et quand vous faites des choses différemment de ceux qui vous blessent ou façonnent négativement votre réalité, alors, vous commencez à voir les choses différemment et a accéder à des choix différents. Et quand vous choisissez et agissez différemment de ceux qui vous blessent le plus, alors vous devenez la personne qui transforme sa réalité au lieu de la personne qui attend d’être sauvée.

Donc l’alchimie de la transformation, c’est reconnaître que, oui, il y a une grande part de la vie qui est prédéterminée, oui, il y a le libre arbitre mais votre objectif est de prendre la vie comme un jeu d’alignement vibratoire. L’alignement vibratoire, ce n’est pas essayer de maintenir votre énergie dans une certaine position, et de s’assurer que personne ne vous déloge de votre connexion avec le divin. L’alignement vibratoire c’est se demander quelles sont la valeurs qui me sont les plus chères et comment je peux commencer à ancrer et exprimer ces valeurs tout au long de ma journée pour me différencier d’un monde qui ne me convient pas, pour me différencier des membres de ma famille qui m’ont persécuté(e), pour me différencier de ceux qui m’ont le plus blessé(e). Et parce que je me différencie de mon passé, je le transcende.

C’est très puissant. Et je ne parle seulement que de par mes expériences où j’étais uniquement guidé par l’univers pour transformer ma réalité depuis l’intérieur parce que je lui ai demandé 2 choses :

  • Permet moi de trouver un travail.

  • Laisse moi être au service du monde et montre moi comment le faire.

Je suis le résultat final de ce qui m’a été montré et j’enseigne depuis les retours de mon expérience en transmettant l’énergie de chacune des étapes de ce processus.

Donc nous parlons d’ancrer la vibration d’un nouveau paradigme. Évidement, avec mon enseignement « Peu importe ce qui arrive, AIMEZ », nombre d’entre nous veulent aller directement à l’Amour. Mais l’Amour est une énergie très vibratoire et si vous pouviez aller directement de l’état d’Être blessé à l’état d’Être d’amour, c’est comme si le diable pouvez passer directement à une vie de divinité.

Vous ne pouvez pas passer d’un état où vous vous sentez blessé(e) par votre passé à un état de pur Amour inconditionnel en un instant. La réalité est qu’il va y avoir des étapes intermédiaires.

Si nous voyons l’amour de soi comme un jardin dont nous prenons soin, qui bourgeonne et donne des fruits grâce au sol nourricier, notre fondation ; nous devons nous demander :

« Quel sol produit les fleurs de l’amour les plus pérennes ? »

Les fleurs de l’amour les plus pérennes poussent dans un sol de gratitude. La gratitude est le point de départ.

Et il est fort probable que les personnes qui ont façonnées négativement notre réalité, qui négligent, qui blessent, qui sont dans le déni, qui abandonnent, que ce soit intentionnel ou pas, n’ont pas une pratique régulière de gratitude.

La gratitude est une vibration qui neutralise le conditionnement.

Parce qu’une partie du problème avec le conditionnement est que, on vous a appris, dans l’ancien paradigme, à regarder en vous et identifier les croyances limitantes, les jugements négatifs à votre égard, les émotions écrasantes, les mémoires cellulaires défaillantes... Alors vous allez utiliser tous vos outils de l’ancien paradigme pour attaquer et purifier toutes ces saletés, comme si vous étiez le terrain d’action d’un jeu vidéo.

Et à cause de la loi du karma - qui dit que ce que vous faîtes constamment, vous le manifestez de manière plus évidente dans votre vie - si vous passez votre temps à vous purifier, vous allez manifester plus de choses à purifier.

L’ancienne croyance est que si je me purifie suffisamment, je vais finir par être pur. La réalité c’est que vous devez apprendre à résoudre ce que vous croyez avoir à purifier pour vivre dans une réalité où il n’y a plus rien à purifier.

Vous êtes sûrement d’accord sur le fait que vous ne voulez pas manifester plus de choses à purifier et à résoudre, exact ? Vous voulez en être à un point où il n’y a plus rien à résoudre et à purifier.

Donc, si vous ne voulez pas passer le reste de vos jours à purifier, l’opportunité est d’ancrer définitivement les fréquences hautement vibratoires de la lumière en vous. Parce que, soit vous ancrer la lumière en vous pour toujours, soit vous nettoyez la saleté pour toujours.

Et tout ce que vous pouvez faire est de nettoyer la saleté jusqu’à ce que vous laissiez tomber et choisissez d’ancrer la lumière !

Et pour commencez à ancrer la lumière au lieu d’auto-engendrer l’ombre, vous commencez par ancrer la gratitude et c’est l’un de mes sujets de discussion favori car je vois ce processus comme un moyen de neutraliser nos conditionnements et de démêler notre karma, qui représente juste les mémoires cellulaires de l’ancien paradigme.

Et, sachant que c’est votre contribution pour éveiller la planète entière de comprendre ce que cela signifie réellement.

De nombreuses personnes qui vont entendre gratitude vont générer un conflit intérieur car elles pensent « Je ne me sent pas vraiment reconnaissant en cet instant. » Et donc ancrer la gratitude quand on ne se sent pas reconnaissant peut paraître peu authentique. Comme si vous simuliez.

Donc je veux vous enseigner quelques notions à ce propos pour vous montrer à quel point l’authenticité est indispensable pour ancrer l’énergie hautement vibratoire de la gratitude.

Être reconnaissant, sans vous mentir à vous même, sans dire « oh, je suis remplis de gratitude. » alors qu’intérieurement vous ne l’êtes pas.

Il n’y a rien de plus rigolo que de juger quelque chose intérieurement avec les mains dans la position de la prière. Et nous sommes tellement embarrassé de notre propre comportement que nous chuchotons intérieurement au cas où quelqu’un lirait dans nos pensées.

Voyez l’ancrage de la gratitude comme une énergie que vous portez à chaque instant juste en utilisant le mot et la phrase et cela fonctionnera que vous le pensiez ou que vous le disiez.

Que vous le disiez ou le pensiez, c’est le même alignement vibratoire. Si vous pensez que c’est plus puissant en le vocalisant, faîtes le ainsi. Si cela ne semble pas socialement acceptable de le dire, alors pensez le.

Je vais vous donner 3 types de phrase qui permettent d’ancrer la même fréquence vibratoire de gratitude.

Disons que vous êtes en train de voir quelque chose, quoi que ce soit, dites :

- « Je ressens de la gratitude pour ma vie », voila une belle déclaration qui ancre la gratitude avec efficacité.

Si cela sonne plus authentique pour vous, dites :

- « Je souhaite ressentir de la gratitude pour ma vie. »

Savez vous que l’aspiration, le souhait ou le désir conscient d’être reconnaissant ancrent la même intensité de gratitude, parce que vous utilisez le mot dans votre phrase. Car, votre attention est dirigées vers les mots que vous utilisez et ils suggèrent à votre subconscient leur existence et leur validité.

Quand vous dites « gratitude », vous affirmez sa valeur et son importance. Donc même si vous ne vous sentez pas complètement reconnaissant et que vous dites, « Je souhaite ressentir de la gratitude. », votre subconscient entend gratitude et enregistre la plus haute valeur et importance de ce mot.

Même quand vous dites « Que tous les êtres ressentent plus de gratitude. », votre subconscient retient la vibration du mot gratitude.

Plus vous utilisez les mots reconnaissant ou gratitude dans votre quotidien, même en signant vos e-mail avec ces mots par exemple, plus cela va imprégner votre subconscient avec leur vibration. Ce qui signifie que ce ne sera plus un concept étranger pour votre subconscient.

Et c’est important car ce dernier repousse tout concept qui lui est étranger et accueille tout ce qui lui est familier.

Et pour nombre d’entre nous, empathe, nous avons un subconscient pour lequel la douleur, la séparation, l’apitoiement sont familier et la bonté, le bien être et la liberté sont des concepts étrangers. C’est pour cela que nous les recherchons.

Ce que nous recherchons sur un chemin spirituel est d’être plus familier avec des ressentis agréables plutôt qu’avec des ressentis que nous avons été conditionnés à garder autour de nous.

Donc quand vous dites « Je ressens de la gratitude pour ma vie. » ou « Je souhaite ressentir de la gratitude. » ou « Que tous les êtres ressentent de la gratitude. » votre subconscient enregistre l’existence de la gratitude ce qui la rend plus familière et moins étrange pour lui.

Plus vous utilisez ce mot tout au long de vos journées, plus votre subconscient se dit

- « Hey, il y a tant de gratitude dans la vie de cette personne ! Parce qu’il vit les choses depuis le point de vue de la gratitude. »

Et les choses que vous affirmez le plus souvent, de manière le plus authentique, sont celles que votre subconscient retient. Et il a une conversation avec votre égo :

- « Hey, il n’arrête pas de parler de gratitude, donc toi, l’égo, tu vas aller me chercher des preuves dans sa vie, et découvrir pour quelles raisons il est reconnaissant ! »

C’est le travail de votre égo, de chercher des preuves de ce qui est le plus ancré dans votre subconscient, ce que vous pouvez ré-écrire consciemment par la façon dont vous appréhendez le temps et l’espace.

Voyez, le chemin spirituel ce n’est pas apprendre à se détourner de l’égo, c’est se sortir de l’égo négatif et malade, c’est se sortir de l’égo non intègre, c’est se sortir des forces en vous qui vous poussent à prétendre que les choses qui vous déplaisent son bonnes pour vous.

Je vais vous parler de mon propre chemin d’éveil, chemin dans lequel je me suis libéré de l’égo à un certain moment, libéré de la croyance que je suis une personne, libéré de toute l’histoire du passé à laquelle on s’identifie (qui j’étais dans ma famille et ces 30 dernières années avec toutes ces mémoires accumulées). Et je vivez telle une pure conscience et je continue aujourd’hui, mais à un moment, vous revenez à votre corps, à votre personnalité, vous revenez à la Vie … vous revenez sur terre !

Et voila, vous revenez à votre égo mais pas à reculons, pas comme une chute, pas en vous disant « ho mon dieu, j’étais complètement éveillé et maintenant je suis dans les grands fonds. »

Vous revenez à l’égo, voila le point dominant du chemin spirituel : les choses que vous transcendez et repoussez sont celles qui vous reviennent pour être acceptées et incorporées.

La part masculine du chemin spirituel est : rejeter, transcender, « ne vous approchez pas, vous allez souiller ma pureté ! »

La part féminine du chemin spirituel est : « ma part sombre, revient dans mon cœur, laisse moi t’aimer, désolé de te juger. »

Donc si, au début, vous avez appris, dans l’ancien paradigme, qu’il fallait lâcher-prise, rejeter, dépasser votre part d’ombre, ce que j’appelle des techniques de contournement consistant à utiliser votre vision spirituelle pour reformuler vos expériences, pour essayer de les rendre plus agréables. Il n’y a rien de mal à faire cela mais parfois, la guérison arrive en osant accueillir l’inconfort. Et souvent, la version la plus agréable de l’inconfort est juste d’être honnête avec la souffrance que vous ressentez.

Par conséquent, si vous voulez ancrer une vibration telle que la gratitude alors que vous ressentez beaucoup de souffrance, vous n’allez probablement pas choisir de la formuler ainsi : « je ressens de la gratitude pour ma souffrance ». Vous allez plutôt le formuler ainsi pour être plus authentique :

- « Je souhaite pouvoir ressentir de la gratitude pour cela. »

Et le fait d’aspirer et souhaiter la gratitude, l’incorpore littéralement dans votre champs d’expérience et l’introduit dans votre subconscient. Et à force, cela vous permet d’être reconnaissant et d’accueillir vos expériences même si elles ne sont pas agréables à vivre.

Donc imaginez le champs des possibles que cela ouvre dans votre vie. Tous les jours, peu importe ce qui ce passe autour de nous, nous avons l’opportunité de prendre la décision spirituelle la plus importante qui soit, celle de marquer positivement le champs des consciences tels des cocréateur de réalité.

Être cocréateur, mais pas en tentant de modifier ce que nous recevons, parce que essayer de manifester quelque chose en particulier c’est ce qu’on appelle la manifestation directe. Moi je vous parle de la manifestation indirecte qui est, selon moi, plus facile et plus puissante.

La manifestation directe c’est porter toute votre attention sur un objet précis que vous désirez. A vrai dire, que vous obteniez cet objet ou que vous le cherchiez, cela va se manifester uniquement si ça correspond à ce qui est prévu dans les annales akashiques pour vous aider à accéder à un autre niveau de conscience.

Parfois, poursuivre ce que vous voulez et ne pas l’obtenir est ce dont vous avez besoin.

Parfois, obtenir ce que vous voulez et apprendre à être digne de le recevoir est ce dont vous avez besoin.

Vous obtenez uniquement les choses qui correspondent à ce dont vous avez besoin pour grandir et évoluer sur le plan vibratoire. Donc essayer de manifester quelque chose en particulier, c’est merveilleux mais c’est un peu la roulette russe spirituelle. Et après avoir passer du temps à essayer de manifester quelque chose en particulier, votre subconscient est tellement concentré sur l’objet de votre désir, que tout ce que vous obtenez de différent, votre subconscient le perçoit négativement. C’est un jeu qui s’appelle : « pas ça ».

Quand vous avancez en disant inconsciemment « non, pas ça » à tout ce qui est différent de ce que vous voulez, et que quelqu’un vous demande

- « Comment s’est passé ta journée ? »

Vous répondez :

- « Bon, j’ai expérimenté tout sauf ce que je veux, donc c’est affreux. »

Et cela devient la façon dont vous percevez la vie quand vous attirez tout sauf ce que vous voulez.

La manifestation indirecte est beaucoup plus facile.

Prenez quelques minutes et pensez à quelque chose que vous voulez. Mais au lieu de penser à l’objet de votre désir, pensez à l’émotion que vous ressentiriez si vous l’aviez. Joyeux, heureux... probablement que vous allez ressentir de la gratitude.

Ce qui se passe, dans la manifestation indirecte, c’est que nous commençons à ancrer la vibration de ce que nous ressentirions si nous obtenions ce que nous voulons. Cela demande à l’univers de nous faire vivre des expériences qui correspondent à cet état émotionnel.

Que vous obteniez exactement ce que vous voulez ou non, mais si vous pouvez ressentir les émotions que vous vouliez ressentir, cela revient au même.

Un mental conditionné va dire : « Je ne vais pas me sentir heureux tant que je n’obtiendrai pas cette chose. »

La vérité c’est que vous pouvez vous sentir aussi heureux sans avoir obtenu ce que vous vouliez si vous obtenez le ressenti émotionnel que vous aurez apporté le fait d’avoir cette chose.

En fait, la raison pour laquelle les gens essayent d’attirer certains retours ou objets en particulier, c’est parce qu’ils essayent de s’élever à la hauteur du ressenti émotionnel qu’ils ressentiraient s’ils avaient l’objet de leur désir, et ils poursuivent cet objet comme un passage indispensable pour atteindre cet état émotionnel.

Alors que en fait, ce n’est pas la chose que vous voulez mais c’est juste le ressenti qu’elle représente pour vous.

Donc que dire si vous obtenez tout sauf ce que vous voulez et que vous ressentez de la gratitude.

Pour manifester une vie dans laquelle vous vivez de multiples occasions de ressentir de la gratitude, individuellement et collectivement, il faut commencer par ancrer la gratitude plus souvent dans la vie de tous les jours. Quand vous vous éveillez et que vous regardez votre vie, vous réalisez que le champs est ouvert pour ancrer autant de gratitude que vous le voulez chaque jour.

Votre subconscient enregistre juste ce pourquoi vous ressentez de la gratitude.

Donc si vous dites :

- « Je ressens de la gratitude pour cette veste, pour cette chemise, je ressens de la gratitude pour ce corps, je ressens de la gratitude pour ce monde. »

Votre subconscient entend uniquement : gratitude, gratitude, gratitude, gratitude.

Nous avons tous expérimenté la gratitude au moins une fois, comme un moment suspendu où on se sent incroyablement reconnaissant. Mais ce qui ce passe quand vous commencez à ancrer la gratitude délibérément et constamment, et je vais vous raconter que ça a été ce que j’ai vécu socialement et ma vie est une démonstration de ce qui se passe quand vous faites cela.

Et encore une fois, vous devez décider la fréquence de votre perception de la gratitude parce que vous devez rester authentique.

Que vous utilisiez « Je ressens de la gratitude pour ... », « Je souhaite ressentir de la gratitude pour ... » ou « Que tous les êtres ressentent de la gratitude pour ... », c’est OK.

L’une de ces trois phrases sera votre point de départ, et ressentez ce qui se passe dans votre corps quand vous ancrez délibérément la vibration de la gratitude. Je vais vous expliquer ce qui se passe quand vous faites cela d’une manière inédite que personne n’a jamais enseigné.

Et nombre d’entre vous savent que j’enseigne avec la méthode du « répète après moi ». Donc ensemble, tel un groupe, essayons juste cela comme une expérience, même vous qui lisez ces lignes, faîtes le, répétez à haute voix et voyez ce qui se passe.

Essayons cela tous ensemble :

- « Je ressens de la gratitude pour ce corps . »

- « Je ressens de la gratitude pour ce mental . »

- « Je ressens de la gratitude pour ce Moi . »

- « Je ressens de la gratitude pour ce monde . »

- « Je ressens de la gratitude pour cet univers . »

- « Je ressens de la gratitude pour mon passé . »

- « Je ressens de la gratitude pour tous les êtres. »

- « Je ressens de la gratitude pour tous les animaux. »

- « Je ressens de la gratitude pour tous les rochers et les minéraux. »

- « Je ressens de la gratitude pour tous les continents. »

- « Je ressens de la gratitude pour toutes les civilisations. »

- « Je ressens de la gratitude pour tous les individus. »

- « Je ressens de la gratitude pour toutes les créations. »

Ressentez ce que cela fait en vous un instant.

Ressentez-vous un allègement de votre énergie ? Parce que vous focalisez votre attention sur la gratitude, implacablement, il vous vient des pensées pour lesquelles vous ressentez de la gratitude. Vous utilisez le pouvoir de votre imagination pour vous remémorer des choses bien réelles pour lesquelles vous ressentez de la gratitude. Cela informe votre subconscient de l’angle de vue selon lequel vous souhaitez expérimenter la vie plus souvent. Vous utilisez consciemment le processus du conditionnement, tel des cocréateurs.

C’est ce que nous faisions en répétant ces phrases, nous utilisions le processus de conditionnement pour choisir et décider comment nous voulons être. Nous regardons notre famille et nous disons :

- « Merci pour cette éducation, mais la manière dont je me sens n’est pas celle que je souhaite. Je vais commencer un projet d’auto sculpture vibratoire. » Et je vais prendre tout ce que j’ai appris dans le passé, je vais regarder ma famille et me demander, qu’est ce qu’ils ne font pas ? Et je vais commencer à faire ça, je vais devenir fidèle à moi-même, et pas le reflet de ce qu’ils ne voient pas qu’ils sont. Je vais être un cocréateur conscient et je vais ancrer la gratitude dans mon corps et la rayonner autour de moi. Ainsi, les personnes que je vais croiser vont commencer à être plus reconnaissant pour leur vie, et cela va être très contagieux. Et tôt ou tard, nous avons un monde qui a une réalité vibratoire tellement chargée de gratitude que nous attirons uniquement des évènements qui nous font ressentir de la gratitude.

Est ce qu’un écosystème planétaire sain nous ferait tous ressentir de la gratitude ? Un monde dans lequel toutes les espèces animales éteintes reviendraient à la vie.

Est ce qu’un monde où tous les être ont accès à une eau de qualité nous ferait tous ressentir de la gratitude ? Un monde où il y a une économie globale qui est juste et égalitaire pour tous. Serions nous tous reconnaissant pour cela ?

Donc ce que vous voulez voir dans votre réalité, pour le manifester sur cette planète, vous devez vous mettre en action pour agir dans ce sens et ancrer la vibration de cette nouvelle réalité sur terre. Vous ne pouvez pas attendre que les dirigeants le fassent pour vous. Nous devons commencez à élever la vibration de la planète pour que ceux qui sont destiné à se mettre en action s’y mettes aussi. Et nous pouvons faire ça, dans la vie de tous les jours, en manifestant indirectement la vibration de la gratitude.

Je ne dis pas qu’il faut s’accrocher au ressenti de gratitude, n’essayez pas de retenir un ressenti, vous ne le pouvez pas ! Ce n’est pas comme ça que ça marche, nous ne retenons pas, nous ancrons. Donc pour ceux qui sont plus à l’aise avec la formulation « Je souhaite ressentir de la gratitude », voilà un exercice pour vous. Répétez à haute voix :

- « Je souhaite ressentir plus de gratitude pour mon corps. »

- « Je souhaite ressentir plus de gratitude pour le monde. »

- « Je souhaite ressentir plus de gratitude pour la politique. »

- « Je souhaite ressentir plus de gratitude pour l’humanité. »

- « Je souhaite ressentir plus de gratitude pour ma famille. »

- « Je souhaite ressentir plus de gratitude pour ma famille. »

- « Je souhaite ressentir plus de gratitude pour la civilisation. »

- « Je souhaite ressentir plus de gratitude pour la réalité. »

- « Je souhaite ressentir plus de gratitude pour les animaux. »

- « Je souhaite ressentir plus de gratitude pour l’univers »

Et en faisant cela, sentez-vous que vous ressentez la même vibration que lorsque que nous l’avons fait la première fois ? Cela génère la même vibration de gratitude. Ce que vous ressentez le plus ou ce que vous souhaitez ressentir plus, cela ancre de la même manière.

Donc si vous pouvez dire : « Je ressens de la gratitude », si c’est réel pour vous, ancrez cela. Ancrer, cela veux dire trouver une raison d’affirmer sa véracité.

Même si c’est « je ressens de la gratitude. » ou quand vous dites spontanément à votre entourage

- « hey mes amis, je souhaite ressentir de la gratitude. » même si vous ne semblez pas vraiment reconnaissant au moment où vous le dites. Vous ancrez la gratitude tout de même.

Et à force de le faire, alors la gratitude commence à être réelle et donc vous pouvez ancrer « Je ressens de la gratitude ».

Nous ne faisons pas semblant ici, vous ne pouvez pas faire semblant dans une réalité modelée sur la base de ressentis réels et authentiques. L’univers sait quand il se ment à lui-même ! Je ne vais pas dire que l’univers sait quand vous mentez car vous êtes l’univers, c’est juste l’univers qui se ment à lui-même.

Donc vous devez manifester indirectement en commençant par la gratitude. Et ce qui est impressionnant à propos de cette pratique, c’est que cela ne dépend pas de comment vous décidez de la pratiquer.

Vous pouvez littéralement faire une promenade dans votre quartier, et pour chaque personne que vous croisez, penser « Qu’elle soit bénie par la gratitude. ». Et quand vous êtes chez vous, peut être que vous traversez une crise de guérison, peut être vous vivez un éveil de kundalini où vous êtes complètement immobilisé et agars. N’est ce pas le plus marrant de voir que quand la vibration est au plus haut, il semble parfois que cela ne fonctionne plus dans le corps ? Revenir chez soi avec une sorte de maladie hautement vibratoire ! Alors que vous avez juste joué au jeu de la gratitude : « Je ressens de la gratitude pour mon corps, je ressens de la gratitude pour cet étage, je ressens de la gratitude pour la gravité... » Peu importe la forme que cela prend !

Et a longueur de journée, votre subconscient ancre, ancre et ancre encore la gratitude, et cela devient plus familier. Et quand votre subconscient est plus familier avec la gratitude que les gens autour de vous, ces gens ne peuvent plus générer des émotions négatives en vous. Parce que les seules personnes qui peuvent générer des émotions en vous sont celles dont le subconscient correspond vibratoirement au votre. Cela veut dire que nous ne faisons qu’un avec ceux dont les choix correspondent aux nôtres. Et donc, quand vous faites le choix d’ancrer la gratitude dans votre vie consciemment, les personnes qui choisissent d’ancrer des émotions moins vibratoires ne peuvent plus vous affecter. Parce que la négativité et la positivité ne sont pas à la même vibration.

Les énergies positives peuvent démêler et décimer ce que la négativité met des vies entière et des générations à créer.

Et le seul obstacle le plus fondamental dans ce voyage, c’est quand Vous - être ayant la valeur intrinsèque de la lumière, rayonnant la lumière pure de la bonté et la perfection - prétendez ou êtes convaincu que le côté obscur peut vous affecter.

Vos ressentis d'être effrayé par le côté obscur, ne sont pas ce que vous pensez qu'ils sont. Vous ressentez la peur de l’ombre, mais en fait, vous êtes en train d'absorber la peur que l'ombre ressent en votre présence. Parce que vous êtes la lumière et vous êtes en train de ressentir ce que vit l'ombre :

- « Oh mon dieu, il y a la lumière ici et nous ne pouvons survivre dans cet environnement. »

Et vous ressentez l'ombre rebrousser chemin tout au long de la journée car elle est neutralisée par votre lumière.

Et vous supposez que votre peur de l'ombre est votre propre peur, mais vous êtes juste en train d'absorber la manière dont l'ombre vous perçoit, tel un être de pure lumière.

Vous n'êtes pas effrayés par l'ombre, c'est l'ombre qui est effrayée par vous.

Et quand vous êtes un être épanoui avec une conscience réalisée ; ce qui signifie que vous avez pris conscience que vous êtes la lumière et que maintenant vous êtes conscients du fait que vous êtes la lumière de la perfection divine ; quand vous devenez conscients que vous êtes cela, l'ombre ne peut même plus approcher de vous à moins de 30 m sans être dissoute.

Vous êtes le plus effrayé par l'ombre lorsque vous prenez l'expérience que vit l'ombre en votre présence comme si c'était votre propre peur que quelque chose allez-vous avoir.

Et quand vous commencez à ancrer des énergies comme la gratitude, l'amour, que vous réalisez que chaque jour, le champ est grand ouvert pour vous, pour passer autant de temps que vous le voulez à ancrer la lumière dans votre vie. Et pour cela, vous n'avez pas besoin de délaisser votre famille, votre travail, tout le monde peut le faire, que vous soyez un parent isolé, une grand-mère, un enseignant, un étudiant, etc.

Emportez cette pratique avec vous dans le monde, pour que votre chemin spirituel ne se résume pas à vous isoler tout seul dans une pièce de votre maison pour vous protéger d'un monde que vous êtes venus transformer en affirmant simplement la gratitude, l'amour, la compassion d'une manière quelconque, même si c’est en pensant :

« Je souhaite ressentir plus d'amour. » Boom, vous venez juste d'ancrer l'amour.

« Je souhaite que le monde soit plus aimant. » Vous venez juste d'ancrer l'amour.

« Je souhaite ressentir plus d'amour maintenant. » Vous venez juste d'ancrer l'amour.

Je vais partager avec vous une vieille histoire, chère à mon cœur et qui me touche particulièrement parce que je vais partager avec vous comment, sur un plan vibratoire, ma vie a été créée.

Quand j'ai commencé à enseigner pour la première fois, l'univers me donnait des messages à ce moment là, et il m'emmenait dans des centres commerciaux, il me demandait de m'approcher de certaines personnes que je ne connaissais pas et de leur dire des messages hasardeux, et si je ne le faisais pas, j'avais l'impression que mon cœur allait exploser.

Donc j'allais aborder ces personnes et je leur disais :

–« écoutez, vous ne me connaissez pas, je sais je suis désolé, je sais que nous sommes là devant ce stand de pommes, je suis d'accord qu'il y a beaucoup de choix, mais l'univers m'amène vers vous tel un messager. Et avant que vous fuyez ma présence, parce qu'à votre place c'est ce que j'aurais fait, je dois vous délivrer ce message. L'univers est en train de me dire de vous dire que votre oncle qui est décédé il y a deux ans va bien, il vous rend visite dans vos rêves et il est toujours avec vous, il vous aime. »

Et la personne fondait en larmes en entendant ce message qui, pour quelques raisons que ce soit, était destiné à la guérir.

Je ne savais pas vraiment ce que je faisais quand je faisais ça, mais tout ce que je savais, c'est que, à chaque fois ça marchait. Et pendant les cinq premières années dans lesquelles j'ai fait ce travail, j'étais complètement mentalement déboussolé. Imaginez, vous ne savez absolument pas comment vous faites ce que vous faites, hormis qu'il y a une petite voix dans votre tête. Vous vous sentez comme un agent secret :

(sur le ton de la plaisanterie) « mon fils, une nouvelle mission est là pour toi. Nous voulons que tu te rendes à nouveau au rayon des pommes. Tu vas délivrer ce message à cette personne-là qui est à 45°….»

Donc à ce moment-là de ma carrière, je suivais juste ma guidance, tout était fluide, et je ne pouvais pas être plus déboussolé par le processus. Quand les personnes me demandaient : « comment sais-tu cela ? » Je répondais que : « je ne sais pas. Merci d'avoir écouté, je suis heureux de vous avoir aidé, merci de ne pas avoir fui loin de moi. »

Et à ce moment-là, j'ai eu l'intuition de dire à l'univers :

« si je vais être utilisé comme un messager, si c'est ma mission, montre-moi comment ça marche et montre-moi comment guérir le monde. »

Parce que quand je me suis aperçu que j'avais des dons, que je pouvais utiliser pour aider les gens, tout ce que j'avais à faire, avec la plus grande humilité, était d'accueillir ces présents qui m'étaient offerts et de me mettre au service du monde avec ces dons.

Et donc j'ai demandé à l'univers de me montrer comment ça marche. Donc sur un plan vibratoire, j'ai eu l'impulsion de me rendre à Seattle. Donc j'y suis allé, et le jeu que l'on m'a demandé de jouer, et ce que j'appelle le jeu de la félicitation. Et à ce moment-là de ma vie, on me délivrait ces messages et je ne savais pas si ça allait devenir mon métier ou une carrière. J'avais des amis que j'ai rencontrés à l'école supérieure qui disait : « oh Matt est maintenant un gars spirituel bizarre. » Et je leur répondais : « est-ce que c'est ce que je suis ? »

Et je me disais : « bon je vais laisser l'univers me montrer comment faire ça. »

Et j'avais besoin de manifester l'abondance pour ma vie de service. Et en jouant le jeu de la félicitation, tout ce que j'avais à faire étais de me promener et silencieusement, je devais regarder comment les gens autour de moi étaient abondants.

J'ai vu une mère qui poussait un caddie avec trois enfants dedans, et je me disais : «oh, elle est abondante avec les enfants.» Et je le disais juste dans ma tête : félicitations pour votre abondance. Et je regardais vibratoirement, pendant que ma bénédiction s'infusait dans leur champ d’énergie, que cela augmentait leur lumière pendant un certain temps pour leur permettre de réaliser à quel point ils sont abondants. Et par la même occasion, en regardant cela, j'ancrais l'abondance dans mon subconscient, et je lui enseignais à être plus familier avec cette notion d'abondance, de part la fréquence à laquelle je la remarquais à l'extérieur de moi.

Et ensuite, j'ai suivi un homme en costume d'affaires qui avait une sorte de repas d'affaires, et je me suis dit intérieurement : félicitations pour votre abondance. Et ce qui est marrant c'est que je me rappelle que, quand j'ai vu cet homme, je me suis dit : « un jour je porterai un costume comme ça », et c'est ce que je porte aujourd'hui.

Donc en lui disant intérieurement : félicitations pour votre abondance, son champ d'énergie a augmenté pour qu'il puisse réaliser par lui-même à quel point il est abondant dans sa vie et qu'il soit reconnaissant pour cela. Dans le même temps j'étais en train d'enseigner à mon subconscient à être plus familier avec cette notion d'abondance, au lieu de la considérer comme un concept étranger, ce qui m'aurait incité à repousser les opportunités d'abondance et à manifester la précarité, le manque et l'injustice.

Et en faisant cela tous les jours, félicitations pour votre abondance, félicitations pour votre abondance, félicitations pour votre abondance, je le faisais vraiment chaque jour, et quand je teste quelque chose que l'univers m'offre, je le fais sans discontinuer. Vous savez que vous êtes en train de faire quelque chose qui réécrit votre subconscient, quand votre ego, que vous assimilez à celui qui perçoit, commence à vous regarder et à penser que vous êtes fou. Il pense : « tu le fais trop souvent, arrête un peu. »

Parce que si vous le faites très souvent, votre ego ne gère plus rien. Parce que votre ego peut uniquement vous gérer, vous contrôler et vous protégez avec votre conditionnement inconscient. Et si vous réécrivez consciemment votre subconscient, votre ego n'a plus de matière pour vous protéger et vous gérer.

D’ailleurs, votre ego ne souhaite pas vous maintenir sous contrôle, sauf si vous êtes dans un état vibratoire qui vous expose à des attaques. Mais si vous élevez votre vibration, vous n'êtes plus dans cette réalité, et votre ego n'a plus rien à gérer et il s'intègre à nouveaux à la lumière de votre conscience.

Et c'est à travers de ce processus que je suis en train de vous enseigner, félicitations pour votre abondance, que j'ai élevé ma vibration pour être en alignement avec ce qui devait être ma destinée. Et à ce moment-là, l'univers m'a offert l'enseignement : « Peu importe ce qui arrive, AIMEZ ».(éd Le Dauphin Blanc)

Parce que je me suis aligné vibratoirement, parce que j'ai réécrit mon subconscient, et j'ai enseigné à mon mental, tel un cocréateur, les notions avec lesquelles je voulais être familier. :

« Voilà avec quoi je souhaite être aligné. »

Et ensuite j'ai reçu cet enseignement qui me permet de manifester cette vibration pour le monde entier comme je l'ai fait pour moi.

Et j'ai commencé à organiser des événements, au début c'était dans mon salon avec quatre personnes. Elles se disaient : je ne sais pas trop pourquoi je suis là, et je leur répondais : moi non plus. Et après il y a eu 10 personnes, 25 personnes, et cela n'a cessé d'augmenter encore et encore. Je continuais à tout vent, quand je n'étais pas sur scène, à jouer au jeu : félicitations pour votre abondance, félicitations pour votre abondance.

Et à un certain moment, deux ans après le commencement, j'étais à un événement qui était à ce moment-là le plus grand que je n'avais jamais organisé, et quelqu'un qui était juste debout à côté de moi me disait que c'était assez incroyable et il m'a dit que l'univers avait un message pour moi : félicitations pour ton abondance !

Et c'était une véritable preuve vivante que tout ce que j'avais émis en direction de l'univers me revenait à un moment où j'étais en train de conscientiser l'abondance que je n'avais pas deux ans auparavant.

Et en fait, j'ai commencé à voir que tout ce que j’émets me revient. Maintenant, quand vous entendez ce genre d'enseignement, nombre d'entre nous qui l'ont reçu dans l'ancien paradigme, l'ont reçu depuis la perspective de la peur.

Combien d'entre vous se sont dit, quand on vous a appris que tout ce que tu émets, tu le reçois, que vous ne vouliez pas émettre quoi que ce soit ? Par peur que de mauvaises choses vous arrivent. Mais ça c'est supposer que les énergies négatives ont autant de pouvoir que les énergies positives.

Émettre des énergies négatives vous empêche juste de reconnaître la bonté dans votre vie. Cela vous maintient juste temporairement hors de portée de votre potentiel de cocréateur. Cela vous maintient juste dans un état de victime.

Et si vous êtes quelqu'un qui vit actuellement une profonde douleur, ce que je comprends totalement, c'est pourquoi je ne dis pas à tout le monde de se promener en vous disant : « je ressens de la gratitude. »

Pour ceux qui souffrent profondément, et qui n'arrivent pas à voir le bout du tunnel, il y a :

« Je souhaite ressentir plus de gratitude. »

« Je souhaite ressentir plus d'amour. » Et pas : « Je souhaite ressentir moins de haine. »

« Je souhaite ressentir plus de positif. » Et pas : « Je souhaite ressentir moins de négatif. »

Parce que la lumière est là où le positif est, la lumière est le pouvoir des affirmations :

« Je souhaite ressentir plus d'amour, je souhaite ressentir plus de liberté. »

« Je souhaite ressentir plus de gratitude »

« je souhaite être plus aimant. »

Donc cet enseignement n'est pas négatif : ce que vous émettez vous revient négativement. Ça c'est une vieille superstition. Et ça fait que vous avez peur de votre propre pouvoir et que vous êtes moins susceptibles d'ancrer vos énergies parce que vous avez peur de faire des erreurs.

À l'inverse, ce que vous pourriez émettre va vous revenir quand vous l'ancrez honnêtement et sans discontinuer. Et ce que vous affirmez dans votre vie touche votre entourage et augmente leur potentiel de reconnaître la bonté de leur vie, et ça se transmet de personnes en personne, c'est très contagieux.

Donc tout ce que nous pouvons faire énergétiquement, jusqu'à ce que nous faisions face directement avec la solution parfaite, cela va guérir et résoudre les problèmes mondiaux. Jusqu'à ce que nous ayons l'opportunité de prendre part aux changements sociaux positifs, nous prenons part aux changements énergétiques positifs. Et ça commence par : « je ressens de la gratitude », « je souhaite ressentir plus de gratitude. » ou « que tous les êtres soient bénis par la gratitude. »

Essayons ça tous ensemble, utilisons le pouvoir de notre intention, la volonté de notre bénédiction et la précision et la responsabilité de notre attention pour que, dans cet instant, nous ne soyons pas comme le monde qui nous a blessé, nous ne soyons pas comme le passé qui nous a tourmenté, nous ne soyons pas comme la famille qui nous a négligé. Soyons ce que nous sommes venus être en ce monde pour nous différencier de ceux qui nous ont blessés dans notre passé.

Répétez à haute voix :

« Que tous les êtres soient bénis. »

« Que tous les êtres soient bénis par la lumière. »

« Que tous les enfants soient bénis par la lumière. »

« Que tous les hommes et les femmes soient bénies par la lumière. »

« Que tous les continents soient bénis par la lumière. »

« Que toutes les circonstances soient bénies par la lumière. »

« Que tous les conflits soient bénis par la lumière. »

« Que toutes les civilisations soient bénies par la lumière. »

« Que tous les mondes soient bénis par la lumière. »

« Que tous les corps soient bénis par la lumière. »

« Que tous les mental soient bénis par la lumière. »

« Que tous les cœurs soient bénis par la lumière. »

« Que toutes les âmes soient bénies par la lumière. »

« Que toutes les dimensions soient bénies par la lumière. »

« Que toutes les lignes de temps soient bénies par la lumière. »

« Que toutes les créations soient bénies par la lumière. »

« Que tous les ancêtres soient bénis par la lumière. »

« Que toutes les lignées soient bénies par la lumière. »

« Que tous les ADN soient bénis par la lumière. »

« Que tous les organes soient bénis par la lumière. »

« Que tous les chakras soient bénis par la lumière. »

« Que tous les corps de conscience soient bénis par la lumière. »

« Que toutes les couches de notre champ d'énergie soient bénies par la lumière. »

« Que tous les conditionnements soient bénis par la lumière. »

« Que toutes les émotions soient bénies par la lumière. »

« Que tous les mental soient bénis par la lumière. »

« Que toutes les pensées soient bénies par la lumière. »

« Que toutes les créations soient bénies par la lumière. »

« Que tous soient bénis par la lumière. »

« La lumière je suis. »

« Je suis la lumière, la lumière je suis. » x7

Et vous savez quoi, quand vous vous connectez à cette pièce et à cet enregistrement, vous ne ressentez plus un seul petit morceau d'ombre ou de discorde parce qu'ils ne peuvent survivre dans cette altitude de conscience et de fréquence. Ils pourraient probablement monter un bon conflit si seulement ils pouvaient respirer.

Le seul risque que vous prenez en adoptant cet enseignement, c'est de faire taire les pensées basées sur la peur et le sarcasme qui vous disent :

« Si je ne suis pas constamment en train de suivre les informations ou si je ne sais pas quel va être le prochain tweet du président, quelque chose de mal va arriver. »

Et les pensées qui disent : « Si je ne m'attache pas constamment à savoir ce qu'il se passe, quelque soit ce que je pense qu'il se passe, cela veut dire que je ferme les yeux sur la réalité. »

Laissez-moi vous expliquer quelque chose en ce qui concerne le fait de fermer les yeux sur la réalité. Quand vous refusez de voir ce qui se passe sur la scène du monde et que vous refusez d'ancrer l'énergie de la lumière, ça c'est fermer les yeux.

Mais si vous voulez détourner le regard des choses qui vous maintiennent dans la peur, des choses qui vous font réagir et répondre selon vos anciens conditionnements, si vous voulez cesser d'être un pantin pour les forces de l’ombre alors vous devez ancrer de la lumière et le faire tels de mignons gangsters.

Parce que fermer les yeux c'est se détourner de ce qui est négatif mais ne pas ancrer ce qui est positif. Ainsi vous tournez le dos aux deux côtés et vous sombrez dans le déni.

Et ce que je vous suggère, ce n'est pas de fermer les yeux mais de vous tourner vers la solution et laisser le problème se résoudre de lui-même.

Sur un plan vibratoire, cela signifie que :

- si vous êtes face à face avec l'opportunité de répandre des bonnes nouvelles avec d'autres personnes, faites le ;

- si vous rencontrez une personne qui a faim et que vous avez les ressources pour la nourrir, faites le ;

- si vous avez l'opportunité d'interrompre quelque sorte de violence que ce soit ou que vous êtes celui qui peut alerter les autorités, faites le ;

- si vous avez l'opportunité de faire de cette planète un endroit meilleur et plus sûr pour tous les êtres, quelque soit le moyen avec lequel vous êtes appelés à le faire, faites le ;

- si vous regardez en face de vous et que vous ne voyez pas d'invitation immédiate à agir, alors c'est le moment de devenir un super héro vibratoire en ancrant la vibration de ce que vous n'êtes pas capables de voir avec vos propres yeux et cela va devenir la plus grande tentative de sauvetage que ce monde n'est jamais connu.

Il ne va pas savoir qu'est ce qui vient pour le sauver, mais il va être sauvé et mis en sécurité. Et nous sommes tous ici pour porter cette vibration par la fréquence à laquelle nous l'appelons dans notre vie de tous les jours, par la fréquence à laquelle nous mettons ces intentions dans nos paroles, par la fréquence à laquelle nous décidons de créer de manière constructive au lieu de faire des choix malgré nous.

La raison pour laquelle les êtres humains agissent malgré eux et d'une manière si destructive envers les autres et envers eux-mêmes, c'est parce que porter les conditionnements de notre enfance c'est porter une vibration toxique.

Et si un être n'a pas la conscience ni la connaissance pour réécrire et transformer son subconscient et s'éveiller hors de la toxicité du conditionnement, alors il fait littéralement des choix destructifs pour lui-même afin d’accélérer son passage vers la mort pour qu'il puisse recommencer.

C'est comme s'il était en train d’accélérer le processus de la mort pour se libérer de sa propre prison.

En fait, l'évolution prend place quand nous nous éveillons en dehors de notre conditionnement. Nous n'avons pas à être des victimes de nos circonstances et de la manière dont nos familles étaient conditionnées.

Et vous pouvez vous sortir de n'importe quel type de conditionnement, pas en voulant nettoyer et rejeter de votre champ toutes les noirceurs que vous avez en vous, mais plutôt en les laissant fuir votre champ d'énergie comme la peste, quand vous décidez d'ancrer la lumière qui ne laisse plus aucune part d'ombre et d'inconscience survivre en vous. C'est la solution.

C'est pour cette raison que j'ai appelé mon premier livre : « Peu importe ce qui arrive, AIMEZ ». Et si l'affirmation : peu importe ce qui arrive, aime ! représente un bond trop grand pour vous, vous pouvez commencer par : peu importe ce qui arrive, remercie le.

Juste un aparté pour ceux qui continuent de vivre des expériences dans lesquelles certaines circonstances déclenchent des émotions en eux, parce qu'ils ont toujours dans leur subconscient des choses en commun avec les personnes qui les entourent. Nous avons toujours des choses en commun avec les personnes qui nous traitent de la pire manière, exact ? Ils ne voient pas notre lumière et nous ne passons pas notre temps à affirmer notre lumière, voilà ce que nous avons en commun.

Imaginez que quelque chose déclenche une émotion en vous et vous met en colère ou vous fait ressentir de la rancune. Comment neutraliser cela instantanément ? Juste avec un mot : merci.

Dites : « merci. »

Si ça n'est pas authentique, que cela ne sonne pas juste pour vous, vous pouvez dire : « je souhaiterais pouvoir remercier cela. »

« Je souhaiterais pouvoir remercier cette colère mais je ne peux pas le faire, tout ce que je peux faire c'est la détester, je déteste cette colère douce et délicieuse ! »

Si vous pouvez oser traverser le seuil vers la lumière, quand vous ressentez quelque chose d'inconfortable, quand vous ressentez quelque chose de gênant, quand vous ressentez quelque chose qui vous ramène à l'état d'un enfant de 12 ans et qui vous donne envie de dire ou de faire des choses que vous allez regretter, dites juste : « MERCI. »

« Merci de me donner l'opportunité de pratiquer l'humilité, merci. »

« Merci de me montrer ce qu'est la vraie spiritualité, merci. »

« Merci de me montrer où sont mes limites, merci. »

« Merci de ne pas me donner ce que je veux, merci. »

« Merci d'être tout sauf ce que je désire. »

« Merci de m'avoir déçu. »

« Merci de m'avoir rejeté. »

« Merci de m'avoir abandonné. »

« Merci de m'avoir blessé. »

Pour que tout du moins, toutes ces choses deviennent l'impensable que vous n'avez jamais remercié dans votre vie. Et en osant remercier l'inremerciable, vous êtes non seulement en train d'entraîner votre subconscient à ancrer la gratitude, mais vous vous entraînez aussi à devenir inconditionnellement bienveillant tel un être divin en forme humaine, en osant être bienveillant face aux choses que vous n'auriez jamais voulu voir.

« MERCI. »

Merci est la réelle signification de Namaste.

Namaste signifie la lumière en moi rencontre la lumière en toi. Et nous utilisons ce mot tellement souvent sur le chemin spirituel, n'est-ce pas ?

« Oh mon Dieu, je suis en retard pour ma séance de méditation, veux-tu bien dégager ta voiture de ma place ! Namaste. » (exemple donné sur le ton de la plaisanterie).

Nous oubliions tous de dire dans ce cas la :

« Merci de me mettre en retard pour ma séance de méditation et de me permettre de commencer ma méditation dans ce parking souterrain, merci. »

MERCI.

« Merci de m'avoir déçu. »

« Merci de pourrir ma journée. »

« Merci de pourrir ma vie. » N'est-il pas sympathique celui la ?

Je suis juste en train de vous montrer une manière totalement inhabituelle de soigner les émotions.

Imaginez la personne qui vous a le plus blessé, juste imaginez-la quelques instants.

Et répétez ces mots après moi :

« Merci de me pourrir la vie, merci. »

Et là je suis en train de regarder une salle pleine de gens qui ont le sourire. Alors qu'ils sont en train de visualiser la personne qui les a le plus maltraité dans leur vie, qu'ils sont en train de dire à cette personne merci de m'avoir pourri la vie. Et maintenant ils ont le sourire !

C'est comme ça que vous vous guérissez.

Vous n'avez pas forcément besoin d'aller regarder à l'intérieur, trouver la racine qui vous fait vivre ça ou trouver la fausse croyance, vous n'avez pas besoin de faire ça.

Et si vous êtes une personne qui est constamment en train de remercier, remercier, remercier, ancrer : « que le monde soit béni par la lumière », « merci », « je souhaite ressentir plus de gratitude », peu importe la situation. Si vous êtes constamment en train d'ancrer la lumière, vous savez ce qu'il va se passer ? Si vous n'êtes plus un 'ancreur' de lumière inconscient, vous savez ce qu'il va se passer ?

D'abord, quand vous êtes un 'ancreur' de lumière inconscient, c'est que vous n'avez pas reconnu que vous étiez la lumière, et donc vous attirez les forces de l'ombre et les personnes qui n'ont pas reconnu leur lumière. Et dès l'instant où vous commencez à reconnaître que vous êtes un être spirituel, que vous vous dites : « bon, il semble que je sois un bâton de dynamite spirituel, et partout où je vais, il me semble que je souffle tout sur mon passage. » Avez-vous déjà remarqué cela ? Dès que vous dites un mot, vous générez de la dissonance cognitive. Cela dérange, et les gens se retourne contre vous. Cela vous est déjà arrivé ?

Vous êtes un être spirituel conscient et vous êtes aussi le plus impopulaire dans les relations sociales.

Ce qu'il se passa, c'est que si vous n'ancrez par la lumière consciemment, vous êtes quelqu'un qui porte toujours en lui les forces de l'ombre, ce qui signifie que vous n'êtes pas éveillés à votre lumière, à votre bonté. Et donc tout ce qu’il vous arrive, c'est que vous ne faites que déclencher les forces de l'ombre dans les personnes que vous rencontrez, qui sont elles-mêmes non conscientes de leur lumière. Et donc vous activez leur côté obscur pour qu'elles puissent prendre conscience des choses qu'elles ont a guérir en elles.

Mais si vous ancrez consciemment la lumière, cela signifie dire et penser : merci, soyez bénis, je vous aime, que tous les êtres soient bénis par la lumière, je ressens de la gratitude, etc. quand tout ça fait parti de votre activité quotidienne, alors vous devenez simplement un aimant qui attirez la lumière des gens autour de vous au lieu d'activer leur part d'ombre contre vous.

Et je prends le temps de vous expliquer cela parce que cela attire à nous beaucoup de lucidité.

Les gens demandent toujours : « qu'est-ce que l'univers veut que je fasse ? » ou « quelle est ma mission de vie ? »

Notre mission à tous est d'être un cocréateur conscient et d'ancrer toutes les valeurs qui résonnent en nous. Et comment savoir quelle vibration je suis venu ancrer ? C’est tout simplement ce que vous rêveriez d'avoir et les émotions que ça représente pour vous d’avoir cela. Si cela représente une émotion de joie, cela signifie que votre mission de vie est d'ancrer la joie. Et comment faire cela ? En disant ou pensant quotidiennement soit : « je ressens de la joie », soit « je souhaite ressentir de la joie » soit « que tous les êtres soient bénis par la joie. »

Ne restez pas bloqués autour de l'idée que votre mission de vie est une occupation. Votre mission de vie est ce que vous faites de votre temps mais pas toujours ce que vous faites pour être payés. Et quand vous utilisez votre temps pour ancrer la vibration de la lumière, que ce soit sous la forme de joie, de gratitude, de paix, d'unité, d'amour, de bénédiction, de compassion, d'empathie, quelque soit la vibration qui vous appelle, ou ça peut juste être la lumière qui représente toutes les valeurs précitées. L'univers va commencer à vous payer pour le temps que vous passez à faire cela, l'univers va vous payer via des synchronicités accrues, de la fluidité, du plaisir, de l'épanouissement. Vous n'avez pas besoin de savoir ce que vous voulez, vous avez juste à accueillir les expériences qui vous rappellent comment vous aimeriez vous sentir.

Quelque soit les ressentis dont vous souhaitez amplifier la présence dans votre vie, ce sont les bénédictions que vous faites passer au monde qui compte. Par exemple, disons que vous êtes pris dans une dépression et que vous aimeriez vous sentir plus heureux, et quand vous envoyez un e-mail à quelqu'un en signait : que tous les êtres soient bénis par le bonheur. Alors vous ancrez le bonheur,

Une victime ne se définit pas comme quelqu'un qui est diminué par ces blessures ou ces circonstances. Une victime est quelqu'un qui est tellement perdue dans sa propre souffrance, qu'elle n'a pas l'ouverture de conscience, l'inspiration ou la capacité à souhaiter quelque chose de meilleur pour un autre être. C'est la seule définition d'une victime. Ce sont des gens qui sont tellement profondément blessés qu'ils ne peuvent même plus contribuer à une amélioration pour une autre personne.

Et quel est le but d'éclairer les autres personnes autour de vous dans votre réalité, c'est d'interrompre la communication incessante que vous avez avec vous-même, pour vous motiver à souhaiter quelque chose de meilleur pour les autres, pour dire à l'univers à quel point vous méritez de recevoir quelque chose de meilleur pour vous-même.

La présence des autres gens autour de nous interrompt notre dialogue intérieur complaisant et incessant. Se mettre face à des gens qui souffrent bien plus que nous, pour nous motiver, avec empathie, à dire et à penser : « qu'ils soient bénis par la joie. » Ce faisant, nous ancrons l'énergie de la joie et le processus de cocréation est en route.

Avant j'étais très effrayé de parler en public, j'étais très effrayé de partager avec le monde mes messages intuitifs, j’ouvrais ma bouche et je me disais : non, finalement, je vais juste écouter ce que les gens ont à me dire. J'étais vraiment très effrayé.

Et vous savez ce qui m'a fait sortir de cette peur de moi-même, ce qui m'a fait sortir d'années embourbées dans l'ego et ce qui m'a fait ressentir que mon passé et mon histoire me sortait par les oreilles ?

Ce qui a poussé la balle de l'éveil dans mon camp, cela a été de prendre conscience que, dans le monde, il y a des gens qui souffrent bien plus profondément que moi. Et j'ai réalisé que je pouvais soit, focaliser mon attention sur ma peur du rejet, soit, la focaliser sur l'intensité de la souffrance dans le monde. Ce qui fait que je pouvais uniquement répondre à cela en me mettant au service des autres.

Et c'est la souffrance des autres qui m'a fait sortir de ma peur et je suis vraiment reconnaissant pour cela.

Et il y a une souffrance extérieure qui va vous faire sortir de vos peurs si, au lieu de vous fermer face à la nature paralysante des conditionnements humains, vous réalisez que, peu importe l'énergie que vous ressentez chez les autres, il vaut mieux les bénir avec l'énergie opposée.

Quelque soit ce que je vois dans le monde et qui me dérange, je cherche quelle est l'énergie opposée et je bénis le monde avec ça. Et vous devez commencer à utiliser les autres personnes et ce qui se passe dans le monde comme des balises de repérage.

Si dans votre réalité quelqu'un vous parle et vous dis : « ils m'ont déçu. » Alors ancrez : « que tous les êtres soient bénis par la joie, l'épanouissement et l'acceptation. »

Si vous voyez quelque chose dans le monde avec beaucoup de violence, ancrez : « que le monde soit béni par la paix. »

Vous pouvez aussi regarder le journal télévisé et faire ça :

- oh, un nouveau meurtre vient d'arriver, ancrez : « que tous les êtres soient bénis par la compassion, que tous les êtres soient pardonnés, que tous les êtres soient bénis par plus de sécurité. »

- oh, il y a un pays qui n'a pas beaucoup de ressources, ancrez : « que tous les êtres soient nourris à leur faim. »

Si vous choisissez de regarder le journal télévisé en faisant ça, pour chaque mauvaise nouvelle que vous voyez, cherchez l'énergie opposée et ancrez la.

Et je partage ça avec vous parce que ça a été la pierre angulaire de ce qui a occupé mon temps. Pas à chaque seconde et constamment mais de manière très régulière pendant ces 13 dernières années parce que c'était ma contribution à l'évolution de cette planète. Et je le partage avec vous pour que nous puissions tous le faire ensemble. À chaque jour de votre vie, si vous ne voyez pas dans votre champ de vision une opportunité immédiate de passer à l'action, quelque soit l'endroit où vous êtes, dans la rue, sur Facebook, au travail, envoyez et ancrez constamment l'énergie opposée quand vous percevez quelque chose qui vous dérange.

Alors vous allez parcourir les trois étapes de la transformation :

  • La première étape est : vous allez ancrer la lumière et vous allez commencer à voir les choses sous un angle nouveau parce que votre subconscient est en train de devenir plus familier avec la lumière plutôt qu'avec l’obscurité.

  • La deuxième étape est : comme vous voyez les choses sous un angle nouveau, vous répondez et vous réagissez avec d'autres émotions et vous allez vivre différemment vos expériences.

  • Et la troisième étape est : si vous gardez le cap, vous allez commencer à manifester d'autres réalités qui vont correspondre à l'énergie que vous émettez.

Ma vie entière tourne autour de cette expérience sociale. Il y avait une force en moi qui me poussai dans cette direction et tout ce que je pouvais faire, c'était d'oser m'exposer à l'échec. Et la raison pour laquelle j'ai fait ce que j'ai fait, c'est parce que je ne pouvais pas rester là avec tout ce qu'il se passe dans le monde sans tenter de donner le meilleur de moi-même pour que cela change.

Et donc je vous invite à me rejoindre dans ce que j'appelle : le mouvement "Tout pour l'amour". Je l'ai aussi appelé la révolution de l'amour. Mais comme les choses ont changé et se sont transformées dans ma vie personnelle et professionnelle, tout ce que je fais pour moi-même, pour ma famille, pour le monde, pour vous, c'est tout pour l'amour.

Et je vous invite à rejoindre ce mouvement « tout pour l'amour » dans lequel chaque jour, nous n'essayons pas d'aimer ce que nous voyons dans le monde, mais nous pouvons nous sentir bien parce que nous contribuons à la manifestation d'un monde nouveau par les bénédictions que nous envoyons, par l'énergie que nous ancrons.

Si nous ne ressentons pas l'amour de manière authentique, nous pouvons simplement souhaiter ressentir plus d'amour parce que le désir de le ressentir l'ancre de la même manière.

Et nous commençons à observer comment le monde vient à nous, et c'est une balise de rappel pour que l'on se pose la question : qu'est-ce que je ressens ? Quelle est l'énergie opposée ? Affirmons cette énergie pour le bien de tous.

Et c'est dans des moments comme ceux la, que nous sommes proches du point de basculement vers la conscience éveillée d'un village global planétaire qui va se diffuser dans le monde comme une onde se diffuse dans l'eau. Et je vous invite à me rejoindre et à ancrer la lumière pour le bien de tous. Et si vous vous sentez appelés par ce genre de démarche, alors sentez-vous libre de me rejoindre dans cet exercice de 'répète après moi'.

« Que tous les êtres soient bénis par la lumière. »

« Que tout les mental soient bénis par la lumière. »

« Que tous les cœurs soient bénis par la lumière. »

« Que toutes les âmes soient bénies par la lumière. »

« Que tous les individus soient bénis par la lumière. »

« Que tous les genres soient bénis par la lumière. »

« Que tous les transgenres soient bénis par la lumière. »

« Que toutes les races et les ethnies soient bénies par la lumière. »

« Que tous les mondes soient bénis par la lumière. »

« Que tous les voisinages soient bénis par la lumière. »

« Que toutes les galaxies soient bénies par la lumière. »

« Que tous les univers soient bénis par la lumière. »

« Que toutes les lignes de temps soient bénies par la lumière. »

« Que toutes les dimensions soient bénies par la lumière. »

« Que toutes les créations soient bénies par la lumière. »

« Que tous les êtres soient bénis par la lumière. »

« Que toutes les lumières soient bénies par la lumière. »

« Que toutes les parts d'ombre soient bénies par la lumière. »

« Que toutes les forces de l'ombre soit bénies par la lumière. »

« Que tout le mal soit béni par la lumière. »

« Que toute la cruauté soit bénie par la lumière. »

« Que toutes les souffrances soient bénies par la lumière. »

« Que toutes les persécutions soient bénies par la lumière. »

« Que toute forme de victimisation soit bénie par la lumière. »

« Que tous les abus soient bénis par la lumière. »

« Que tous les abus rituels soient bénis par la lumière. »

« Que tous les emprisonnements soient bénis par la lumière. »

« Que toutes les blessures, les douleurs et les chagrins soient bénis par la lumière. »

« Que toutes les souffrances soient bénies par la lumière. »

« Que toutes les douleurs, les agonies et les tortures soient bénies par la lumière. »

« Que toutes les souffrances soient bénies par la lumière. »

« Que tous les egos soient bénis par la lumière. »

« Que tous soient bénis par la lumière. »

« La lumière je suis. »

« Je suis la lumière, la lumière je suis » x11

La plupart des gens ne peuvent pas sentir le champ de conscience dans leur réalité parce qu'ils ne l'ont pas créé et intégré avec leur intention. Ici, vous pouvez sentir l'énergie, vous pouvez sentir la lumière, vous pouvez sentir le champ parce que c'est vivant. C'est un jeu d'appel et de réponse. Si vous faites appel au champ de conscience, il va vous répondre : « bonjour. »

De nombreuses personnes perçoivent l'univers comme de multiples choses, l'univers est infiniment parfait, sage, intelligent, il sait tout, il aime tout, et en plus de tout ça, il est très formel.

Parfois vous êtes pressés de recevoir de l'aide, et rien ne semble se passer. Si vous voulez la lumière, vous devez l'appeler par son nom.

Quand vous appelez quelqu'un au téléphone, la personne répond « allô », vous l'appelez par son prénom, exact ? Ça c'est être formel.

Si vous voulez la lumière dans votre vie, faites-y référence en l'appelant par son nom : « que tous les êtres soient bénis par la lumière » et la lumière s'éveille en vous.

Je suis en train de vous parler du travail intérieur, de l'anatomie de la transformation. Allez-vous délibérément et quotidiennement, poser ces intentions.

Et avant de poursuivre, parlons de ce que cela veut dire de poser son intention. Cela veut dire que, pour choisir comment je réponds à mes circonstances, je n'attends pas de voir comment les gens s'adressent à moi. Ça c'est une attitude défensive. Poser une intention s'est d'abord décider qu'est-ce que je vais offrir aux personnes qui vont croiser mon chemin.

Par exemple : je peux décider que je vais offrir le cadeau de la paix, ou le cadeau de la gratitude, ou le cadeau du bien-être, ou le cadeau de l'harmonie, et peu importe qui croise mon chemin, je vais offrir le cadeau de mes intentions les plus chères comme un moyen d'ancrer mes plus hautes valeurs et de les manifester dans ma réalité.

C'est réellement comme cela que le pouvoir de l'intention fonctionne : je décide du cadeau que je vais offrir tout au long de ma journée et je n'attends pas de voir ce que la vie me réserve à travers mes activités et mes relations avec les autres. Je ne vais pas me préoccuper de ce qui me manque, je vais juste me concentrer sur ce que j'offre aujourd'hui. Et ce faisant, je dis à l'univers ce que j'aimerais recevoir plus dans ma vie par la façon dont je l'offre inconditionnellement.

Si vous êtes dans une réalité où vous offrez quotidiennement vos intentions les plus chères et que les gens n'y répondent pas positivement, c’est correct ! Ils prennent ce que vous offrez mais ne l'apprécie pas forcément pour que vous vous entraîniez à l'offrir de manière plus inconditionnelle.

Vous ne pouvez pas donner et attendre des autres qu'ils reconnaissent votre lumière. Vous ne pouvez pas offrir avec bienveillance et ensuite, vous levez et dire : « hey, il y a un être de lumière ici ! Regarder combien d'anges m'accompagnent. Vous avez la permission de m'admirer. »

Est-ce que ça ne vous est pas déjà arrivé, quand vous faites quelque chose de vraiment sympa et puis les gens autour de vous ne le voient même pas. Ça, vous savait ce que c'est, c'est Dieu qui vous fait une farce. C'est Dieu qui se déguise en une personne avec l'intention de me rendre plus bienveillant : ha, tu m'offres ton cœur, je vais juste le prendre et ne rien dire de plus et regarder ce qui se passe. C'est Dieu qui vous met sans dessus dessous, qui secoue votre ego pour l'extraire de vous.

Et si vous êtes quelqu'un qui donnez, donnez, donnez sans rien recevoir en retour, alors devinez qui est l'unique être qui va commencer à vous donner ? C'est vous !

Vous donnez quelque chose à quelqu'un, et cette personne vous crache à la figure énergétiquement ou métaphoriquement, alors vous allez-vous essuyer le visage et vous tourner vers vous-même et vous dire :

« merci d'être si généreux, j'ai vu ce que tu as fait et je t'aime. » Et vous êtes en train de vous offrir quelque chose.

Par la manière dont nous nous traitons nous-mêmes, par la manière dont nous répondons aux autres, par les intentions que nous envoyons à la planète, peu importe les choix que vous allez faire, nous utilisons le pouvoir de l'énergie, via la construction et l'expression des mots que nous utilisons, pour recréer cette planète, énergétiquement, depuis l'intérieur. Et ce processus fonctionne, que vous l'utilisiez consciemment ou que vous attendiez d'être sauvés par quelqu'un d'autre.

Et il me semble que nombre d'entre nous ont été blessé et ont souffert trop longtemps en ressentant l'abandon comme si nous étions affamés de lumière et de la nourriture de notre propre attention intérieure. Il me semble que nous avons besoin de faire partie de cette révolution de l'amour à un niveau plus profond, nous avons besoin d'adopter de nouvelles attitudes et nous avons besoin de commencer à vivre tout pour l'amour.

Et si vous êtes prêts, que vous en avez la volonté, que vous êtes capables d'adopter des attitudes qui sont tout pour l'amour, alors rejoignez-moi et levez-vous comme moi. Et merci à vous tous de vous redresser et d'adopter de nouvelles attitudes tout pour l'amour et d'ancrer cette intention avec les mots suivants :

« je suis la lumière, la lumière je suis. » x8

Et pour ceux qui ont besoin d'attention, qui attendent l'approbation extérieure, qui tournent en rond dans l'histoire de leur propre conditionnement, qui attendent d'être sauvés et ne savent pas à quel point leur lumière rayonne, pour tout ceux que nous élevons et que nous transformons en portant nos mains sur notre cœur et en disant à tout ce qui est, à travers l'unité de notre être :

« je vous aime » autant de fois que nécessaire (25 fois dans la conférence).

Il est compliqué de se préoccuper des problèmes quand vous êtes très occupés avec la mise en place des solutions. Et dans un moment comme celui-ci, c'est le plus gros problème que vous et toutes les personnes qui suivent cet enseignement vont avoir. Et je vous remercie pour votre participation dans ce mouvement tout pour l'amour. Je vous aime.

_______________________________________________________________________________________________________________________________________________

Fin de la conférence

Voilà, à vous de jouer maintenant.

Merci pour le cadeau que vous êtes, que l'amour et la joie vous accompagne.

#transformationdesoi #MattKahn

L'Antre Soi / Créé par Violaine Sabatier avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now